مدير العام : محمد عادل البوعناني | الهاتف : 0617868623 - 0661987453 - 0679834413 | الإميل : sawtfes.com@gmail.com / Contact@sawtfes.com

أخر الأخبار

افتتاحية

  • ولـنا كـلـمـة

    ترددنا كثيرا ولسنوات طويلة، في إصدار جريدة ورقية، هذا التردد ناجم عن ازدحام الأكشاك بالإصدارات المخت...

إشهار

إشهار

إشهار

القائمة البريدية

إشترك في قائمتنا البريدية ليصلك جديد الموقع .

صيدليات الحراسة

صيدلية المجد

العنوان صيدلية المجد
المدينة فاس
المنطقة سايس
الهاتف 0535676447
الايام العمل 2016-05-06 -- 2016-05-30
اوقات العمل 00:00 -- 23:01
البريد الاكتروني

صيدلية اهل فاس

العنوان صيدلية اهل فاس
المدينة فاس
المنطقة زواغة
الهاتف 0535966400
الايام العمل 2016-04-06 -- 2016-05-06
اوقات العمل 00:00 -- 23:01
البريد الاكتروني

حمل تطبيق صوت فاس

مواعيد القطار

oncf

حالة الطقس

oncf

مواقيت الصلاة

oncf
الرئيسية » ثقافة و فن » Sortie du film « A la Recherche du Pouvoir Perdu » dans les salles du cinéma, le 17 janvier

Sortie du film « A la Recherche du Pouvoir Perdu » dans les salles du cinéma, le 17 janvier

. Fés // SawtFesElbadil// Kaddour Fatoumi

La sortie du  film « A la Recherche du Pouvoir Perdu » du cinéaste Mohammed Ahed Bensouda est programmée le mercredi 17 janvier 2018 dans les salles du cinéma à travers le Maroc.
Réalisé en novembre 2015, ce film  de 90 minutes, a déjà obtenu 7 prix récompensant le rôle masculin campé  par l’acteur Azelarab El Kaghat, le rôle féminin joué par Noufissa Benchehida,  en plus d’autres prix concernant le son, l’image, le scenario etc..
Très attendu par les  cinéphiles marocains, ce film dont le scenario a été établi conjointement par le chorégraphe et scénariste Aziz El Hakim et Mohammed Ahed Bensouda , a été visionné et apprécié en avant –première le 10 janvier à Fès par  quelque 200 spectateurs  dont des représentants des medias et des personnalités du microcosme culturel et artistique.
La première de  ce  film, produit par la maison « New Generation Pictures »,  aura pour cadre le mardi 16 janvier le cinéma Ritz à Casablanca.
Le film raconte les péripéties de la vie d’un Général, la soixantaine, qui coule ses jours dans sa villa cossue entre  service, sport et lecture,, entouré et servi  par une belle gouvernante.
Le General  vivait son célibat en toute quiétude, jusqu’au jour où la belle Ilham, une chanteuse de cabaret, vient d’habiter en face de sa villa. 
Le quotidien de l’officier connaît un nouveau tournant, avec une forte sensation d’attirance vers cette belle diva. Après  le mariage, les moments de joie, la tragédie au quotidien s’installe. Pendant une  longue absence de l’officier supérieur , Ilham est contrainte d’avorter sur  ordre de son mari qui la soupçonnait d’infidélité. Devenue hystérique et atteinte d’un cancer de seins, sa mort brusque recrée un univers d’emprisonnement et de chagrin autour de l’officier, à l’heure de sa retraite. Son  dégoût   pour la vie s’intensifie  par  les  événements  successifs  de  ce  que l’on  a  appelé  le  « Printemps arabe » . 
Selon le réalisateur Ahed Bensouda , « A la Recherche du Pouvoir Perdu » peut être considéré comme un film d’auteur  qui essaye de donner une signification non seulement au « Printemps arabe »  mais aussi aux soubresauts et révolutions qui secouent , de temps à autre,  l’Afrique. Il assure que les thèmes de ses films  se basent, pour la plupart, sur le patrimoine et sur la réalité tout en essayant d’offrir un spectacle significatif aux cinéphiles.
L’acteur Azzelarab El Kaghat a assuré  que le film, n’a bénéficié d’aucun soutien financier public, mais a été produit grâce à des fonds propres. Le cinéma marocain  ne doit certainement pas compter uniquement sur les fonds publics, dit-il, mais doit également être soutenu et promu par des fonds et producteurs privés pour en faire une industrie à part entière. 

اترك تعليقاً

لن يتم نشر عنوان بريدك الإلكتروني. الحقول الإلزامية مشار إليها بـ *